Home
Écrit par Alexandre Lachat (Le Quotidien Jurassien)   
Samedi, 20 Mai 2017 10:44

La FSG Bassecourt assure son maintien en Ligue C!

 

La FSG Bassecourt a terminé deux fois 5e dans la Ligue nationale C du Championnat de Suisse interclubs, dimanche à Hochdorf. Une belle satisfaction pour l’équipe masculine, dont l’objectif était d’éviter la relégation; une déception en revanche pour la formation féminine, qui désirait obtenir son troisième podium d’affilée.

 

CSI_1

 

Les deux équipes de la FSG Bassecourt évolueront toujours en ligue nationale en 2018. Dimanche à Hochdorf, dans le canton de Lucerne, les hommes d’André Guerdat, que l’on savait en danger, sont parvenus à conserver – assez facilement – leur place en LNC, en laissant trois équipes derrière eux. La déception était en revanche de mise côté féminin, où les athlètes de Christian Vernier ont dû se contenter de cette même 5e place, après avoir obtenu le 2e rang aussi bien en 2015 qu’en 2016.

 

csi_2   CSI_3

 

Dans des conditions difficiles (pluie, orage, vent contraire), les Jurassiennes ont livré un concours en demi-teinte, ne parvenant à obtenir, contrairement aux années précédentes, aucune victoire individuelle ni même dans le relais 4 x 100 m. Deux 2es places – Fanette Humair sur 200 m, Ingrid Wenger au disque – et deux 3es rangs – Géraldine Stieger au triple saut, relais 4 x 100 m – se sont ainsi avérés nettement insuffisants pour viser une place sur le podium, manqué assez largement (18,5 points).

 

CSI_5

 

Les déceptions sont notamment venues du 4 x 100 m, souvent victorieux par le passé et relégué en 3e position dimanche à cause d’une ultime charnière déficiente, de Fanette Humair, battue sur 200 m, et des sauteuses en longueur. Satisfaction en revanche pour Mylène Stäheli, qui a réussi l’exploit de battre son record personnel sur 100 m haies à l’heure où l’orage faisait rage, alors que les lanceuses ont fort bien tenu leur rang.

 

CSI_7    csi_4

 

Aucune victoire individuelle non plus côté masculin et deux seuls podiums obtenus par le malheureux Alain Bigler (qui s'est blessé), mais un bel esprit de groupe et d’abnégation qui a permis à l’équipe d’André Guerdat de décrocher une 5e place inespérée au terme d’une compétition dont le niveau général, il faut bien l’avouer, s’est avéré une nouvelle fois bien en dessous de celui observé chez les dames.

 

«Face à nos difficultés actuelles, il est réjouissant et surtout très réconfortant de constater que nos anciens ont été fidèles au rendez-vous et ont apporté les points nécessaires au maintien», souligne le coach. «Quatre très jeunes athlètes, âgés de moins de 15 ans, ont aussi été intégrés à l’équipe. Ils représentent l’avenir de cette équipe.»

 

Cet article a été publié grâce à un partenariat avec Le Quotidien Jurassien.


 

 

Sponsor Officiel

Bannière

Sponsor Principal

Bannière

Sponsor

Bannière

Sponsor

Bannière

Sponsor

Bannière

Sponsor

Bannière

Sponsor

Bannière